La défiscalisation par l’investissement locatif !

Un investissement est, du point de vue économique, d’autant plus rentable qu’elle porte sur un bien de grande nécessité tel l’immobilier. Aujourd’hui, plusieurs particuliers optent pour l’investissement locatif afin d’optimiser leur fiscalité et disposer d’un complément de revenu. Cet article vous renseigne sur l’investissement locatif, et vous propose des astuces pour opérer un investissement très rentable.

Les principes d’un investissement locatif

Aujourd’hui, la plupart des politiques microéconomiques visant la réduction des taxes et impôts sont mises au jour sur les espaces virtuels de communication. Allez-y voir ce site. La pertinence économique d’un investissement est évaluée à partir de ses principes. En ce qui concerne L’investissement locatif, il consiste tout simplement à acheter un logement dans le but de le louer. 

Ce type de placement vous ouvre au choix entre l’immobilier neuf ou ancien, et entre la location nue ou meublée. Dans l’un ou l’autre des cas, le placement est avantageux et représente pour les familles un moyen de développement de leur patrimoine. Quant aux investisseurs, ils bénéficient de divers avantages fiscaux moyennant le gain sur la défiscalisation de la partie du revenu imposable.

Comment ça marche ?

Un placement, pour être rentable, nécessite des choix et des renoncements conséquents. L’investissement locatif est particulièrement réussi lors que les choix qu’il implique sont opérés dans le plus grand discernement et après une étude approfondie des avantages et des risques connexes. Le premier enjeu est la sélection d’une zone géographique de forte demande locative. 

Dans ce choix, la poussée démographique et l’ambiance commerciale du milieu sont des facteurs à ne pas négliger. Il faut noter qu’un investissement locatif serait plus intéressant dans un environnement plaisant et dynamique, desservi par le transport en commun et doté de commerce à proximité. 

Ainsi, vous êtes exposé à moins de risques en privilégiant les agglomérations, les villes universitaires, les grandes métropoles et les zones frontalières. Aussi, est-il indispensable d’étudier les tarifs pratiqués pour la location dans la zone sélectionnée, pour ne pas être victime de la concurrence. 

Évaluez enfin la rentabilité de votre investissement en exprimant en pourcentage le loyer obtenu en un an, par rapport au montant initialement investi. En intégrant à ce pourcentage les charges et frais supportés au cours de l’année, ainsi que les avantages fiscaux, vous déterminerez votre gain réel.